Percer le réservoir de la voiture Harper

« Nous sommes dans une voiture géante fonçant tout droit dans un mur de briques et tout le monde se dispute pour savoir à quelle place il va être assis ». Cette citation de David Suzuki résume bien dans quelle impasse climatique nous nous trouvons au niveau planétaire.

Cependant, s’il est un pays qui a de plus en plus le pied lourd sur l’accélérateur, c’est bien le Canada. L’abandon du protocole de Kyoto par le gouvernement Harper et la mainmise des  compagnies pétrolières sur les décisions d’Ottawa sont là pour le rappeler. Ainsi, une récente analyse du registre fédéral des lobbyistes démontre que le ministre de l’environnement, Peter Kent, s’est entretenu beaucoup plus souvent avec les compagnies pétrolières qu’avec les groupes environnementaux depuis sa prise de fonction. Voici la nouvelle rapportée par Radio-Canada

Si l’analogie de David Suzuki fonctionne très bien au niveau planétaire, elle ne s’applique désormais plus pour les Canadiens. En effet, nous pouvons raisonnablement assumer qu’une grosse partie de la population canadienne se trouve enfermée dans le coffre du véhicule Canada. Certains ont conscience d’y être enfermés mais restent passifs, ne sachant que faire pour sortir de cette impasse alors que d’autres frappent contre les parois du coffre dans l’espoir de se faire entendre. Il ne faut pas se leurrer, le premier ministre du Canada refuse d’entendre les appels venant du coffre. Pire, il appuie sur l’accélérateur et passe la quatrième vitesse en refusant de continuer à s’engager dans les objectifs du protocole de Kyoto. Les compagnies pétrolières l’aident même à passer les vitesses…

Pourtant, et comme l’a rappelé l’Agence Internationale de l’Énergie cette année dans son rapport annuel intitulé World Energy Outlook 2011, la possibilité de limiter à 2°C le réchauffement climatique planétaire est devenue un objectif inatteignable. En d’autres termes, nous percuterons bel et bien le mur de briques à une vitesse telle qu’elle sera dommageable pour l’ensemble des passagers.

Vous avez conscience que notre véhicule va percuter un mur mais étant enfermés dans le coffre, vous n’avez pas les commandes. Quelle solution trouveriez-vous afin d’au moins faire ralentir ce véhicule ?  Il me semble que le réservoir d’une voiture est très souvent attenant au coffre de celui-ci. La solution est peut-être d’essayer de le percer…

Advertisements

A propos Sciencesenviro

Le blogue Sciencesenviro fournit de l'actualité scientifique et environnementale à jour, vulgarisée et pertinente.
Cet article, publié dans Écologie, Environnement, Point de vue, Réchauffement climatique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Percer le réservoir de la voiture Harper

  1. gadou dit :

    Le gouvernement Harper permet le vandalisme de notre environnement pour satisfaire les pétrolières sur le dos du peuple. Notre pays encourage la ruée vers l’extermination des forêts On crée des emplois où les travailleurs respirent quotidiennement les poisons toxiques vomis par les cheminées.
    Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est les gaz à effet de serre.

Vous avez aimé l'article? Venez commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s