La déclaration d’interdépendance de la Fondation David Suzuki

L’œuvre de La Terre Mère, inspirée par la Déclaration d'interdépendance. Crédit : Guy Boily. http://gardendrum.com

L’œuvre de La Terre Mère, inspirée par la Déclaration d’interdépendance.
Crédit : Guy Boily. http://gardendrum.com

Écrite en 1992 pour le sommet de la Terre de Rio de Janeiro, la déclaration d’interdépendance de la Fondation David Suzuki reflète les valeurs de la Fondation fondée à Vancouver en 1990. Par la reconnaissance de l’interdépendance de toutes les formes de vie entre elles, la déclaration vise à préserver la biodiversité et à sensibiliser à la nécessité de conduites plus respectueuses de l’environnement et des autres formes de vie. C’est enfin un plaidoyer pour la planète Terre.

 

Publicités

A propos Sciencesenviro

Le blogue Sciencesenviro fournit de l'actualité scientifique et environnementale à jour, vulgarisée et pertinente.
Cet article a été publié dans Écologie, Biodiversité, Déforestation, Environnement, ERE, Forêt, Point de vue, Réchauffement climatique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Vous avez aimé l'article? Venez commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s