Fausse pause dans le réchauffement climatique 

Les négationnistes du réchauffement climatique d’origine anthropique auront beau tenter de trouver des subterfuges pour nier les faits, ils se heurteront à la science pour rétablir la vérité.

En voici un autre exemple avec la soi-disant ‘’pause’’ dans le réchauffement climatique qui contredirait les assertions de la communauté scientifique selon les négationnistes et prouverait que le GIEC a tout faux. Trois chercheurs en science du climat viennent de produire une étude qui confirme qu’il y a bien un ralentissement dans l’augmentation de la température moyenne de l’hémisphère nord depuis 10 à 15 ans, mais que ce ralentissement est causé par le décalage dans le temps et dans l’amplitude de deux oscillations océaniques.

L’oscillation atlantique multidécennale ou AMO (bien expliquée sur ce blog) s’étend sur 50 à 70 ans, l’oscillation pacifique décennale s’étend quant à elle sur 10 à 30 ans. Quand l’océan Atlantique se refroidit, l’océan Pacifique se réchauffe et vice-versa. Mais la période et l’amplitude de ces deux oscillations sont légèrement décalées si bien que durant les dernières décennies, l’amplitude du refroidissement du Pacifique a été supérieure à l’amplitude du réchauffement de l’Atlantique. Cependant, les relevés montrent que l’amplitude de l’AMO a été relativement faible depuis quelques décennies, ce qui n’explique pas le ralentissement dans l’hémisphère nord.

Par contre, en utilisant les modèles climatiques les plus perfectionnés et en observant l’oscillation pacifique à une échelle multidécennale, les chercheurs sont arrivés à mettre en corrélation la phase froide de l’oscillation pacifique avec la faible amplitude de l’oscillation atlantique depuis la dernière décennie. Conclusion : le réchauffement climatique est tempéré par cette corrélation même si nous émettons toujours plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Selon les auteurs, lorsque cette période ‘’tampon’’ s’arrêtera, l’oscillation risque fort d’amplifier le réchauffement causé par nos émissions, mais il est encore impossible de prédire quand cela arrivera…

Steinman, Mann & Miller. 2015. Atlantic and Pacific multidecadal oscillations and Northern Hemisphere temperatures. Science. Vol. 347 no. 6225 pp. 988-991

Publicités

A propos Sciencesenviro

Le blogue Sciencesenviro fournit de l'actualité scientifique et environnementale à jour, vulgarisée et pertinente.
Cet article, publié dans Découverte scientifique, Océanographie, Réchauffement climatique, Terre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fausse pause dans le réchauffement climatique 

  1. Ping : Fausse pause dans le réchauffement clima...

Vous avez aimé l'article? Venez commenter!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s